La Roche-sur-Yon Agglomération Un site de La Roche-sur-Yon Agglomération
Accueil > Animations expositions temporaires > Les Soirées natur'ailes

Les Soirées natur'ailes 2017

Aventures sur le monde

Des passionnés de nature et de voyages nous feront partager leurs plongées au cœur d'autres régions, pays et civilisations. Animés par un profond besoin de rencontres ou de solitude, par une cause humanitaire ou par un vif intérêt pour l’histoire, ces conférenciers mêlent adroitement émerveillement et sensibilisation par leurs films, carnets de voyages, projections de photograhies ou récits.

De mars à décembre - Tous les deuxièmes jeudis du mois (pas de conférence en juillet et août). Conférences – 20h30 – Salle d’animation culturelle de la Maison des libellules.
Tarifs 2017 : 4 € adultes ; abonnement 22 € (accès à toutes les soirées natur'ailes 2017) ; Gratuit - de 15 ans Réservation conseillée au 02 51 06 03 15

09 Mars

Entre deux Amériques

Barbara Réthoré et Julien Chapuis

Un film aux accents de road-movie qui nous alerte sur l’urgence d’agir.

Pont entre le Nord et le Sud, l’Amérique centrale est l’un des réservoirs de biodiversité les plus riches et menacés de la planète. Du sud du Mexique au Panama, Barbara Réthoré et Julien Chapuis ont mené une expédition de 200 jours au plus près de ceux qui agissent pour protéger la nature sur ce territoire. Au rythme des rencontres, des découvertes et des témoignages, les deux biologistes nous font partager leur aventure, à la fois scientifique et humaine. Ce documentaire incarné nous invite à reconsidérer notre rapport à la nature et nous questionne sur les réponses à apporter face à la crise de biodiversité.

13 Avril

Sous les ailes de l’hippocampe

François Suchel

Il a tout vu, mais à 12000 mètres de haut.

Après neuf millions de kilomètres et onze mille heures de vol, François Suchel, pilote de ligne, a tout vu des beautés du monde. Paris-Canton aller-retour, c’est son job, sa ligne favorite. Aux commandes de son long courrier frappé de l’emblématique hippocampe, logo d’Air France, qu’a-t-il appris pendant toutes ces années de la vie de ceux d’en bas ?
« J’ai parcouru le monde sans le voir », avoue François Suchel. Le découvrir enfin, c’est le vivre au ras du sol. Et à vélo. Savoir ce qu’il en coûte de parcourir 10000 kilomètres avec pour seul moteur, la mécanique du corps. 9 pays traversés, 8 mois de pédalage, la vie en condensé: des rencontres, des angoisses, des peines et des joies, des découvertes. De la Chine à la France, Suchel éprouve et s’éprouve. Loin de « cette vie occidentale qui tue les rêves », Sous les ailes de l’hippocampe est un film qui dessine « une géographie de l’intime, un chemin vers la liberté d’être soi-même ».

11 Mai

Terre de Feu

Luc Chaillot

Quand un passionné d’ornithologie observe les oiseaux et découvre le bout du monde pendant le printemps austral.

« Les mers du sud sont les seules parcelles du monde sauvage subsistant encore et j’imagine l’albatros errant sur ces étendues immenses. Souvent, j’ai accompagné en songe ces navigateurs solitaires dans leurs chevauchées entre les dépressions des cinquantièmes Sud jusqu’au Cap Horn. Archipel gardien de l'extrême. 
Enfin, j’ai une opportunité de visiter ces contrées aux noms évocateurs, canal de Magellan, Terre de feu, Patagonie, canal de Beagle, ile de Chiloé, Océan pacifique. Sylvie et Jacques, deux de mes amis me proposent de les accompagner dans leur voyage au Chili et notamment en Terre de feu, sur canal de Beagle et sur l’île de Navarino.

08 Juin

Texas, l’étoile solitaire

Cécile Clocheret

Un vent de liberté souffle sur ces terres de cowboys et de pétrole qui fascinent… ou exaspèrent !

Cécile Clocheret et François Picard décident de bousculer les idées reçues en choisissant une destination inattendue pour leur film : le Texas. Au-delà des clichés, Dallas, San Antonio, Galveston ou Austin surprennent par leur riche patrimoine, leur ADN hispanique, leur amour pour l’art contemporain ou la musique. Texans natifs ou d’adoption, ranchers à éperons ou cadres supérieurs à stetson, ils composent une communauté attachée à ses traditions mais qui ne les fige pas dans le passé. Certes, on y fabrique toujours des bottes de cowboys… mais avec un look terriblement moderne. On y écoute de la country music revue par Willie Nelson dans un son plus brut et moins commercial. Immensités arides, vallée du Rio Grande, architectures vertigineuses… dans ce vaste État américain, on dit que tout est plus grand qu’ailleurs, même le ciel !

14 Septembre

Marche et invente ta vie
Récit d’un accompagnant, association Seuil

Romain Siret

Une soirée natur’ailes pas comme les autres en compagnie de Romain Siret.

« J’ai passé quelques années ici, à la Maison des libellules. Un jour, j’ai pris mon sac à dos et je suis parti gambader à travers la France. De retour, après 8 mois, cette longue balade m’a permis de me rencontrer moi-même et de choisir mon chemin de vie. En suivant ce chemin, j’ai rencontré l’association Seuil. Sa mission Amener des jeunes en difficulté, en rupture sociale, à devenir les acteurs de leur propre réinsertion par une marche de rupture individualisée, d’environ 3 mois, de 1 800 km, à l’étranger. Aujourd’hui, j’ai connu cette aventure à deux reprises.
Ce récit participatif nous emmènera sur le chemin du Nord de l’Espagne, reliant Irun à Saint Jacques de Compostelle. Equipés de sacs à dos et de tout le matériel nécessaire, gérant un budget quotidien pour le gîte et le couvert, autonomes grâce à une tente individuelle, il ne restait plus qu’à suivre les coquilles jaunes. Une première marche d’un mois, puis une seconde de deux mois, pendant lesquelles nous cheminerons au fil des relations entre un jeune, son accompagnant et leurs anecdotes virevoltantes. Une simple histoire où prendre le temps, dans un mouvement perpétuel, la tête ailleurs, sur les traces de soi-même et simplement être, est l’essentiel. »

12 Octobre

Patagonie, en famille au bout du monde

Cécile Neau-Toulon

La famille Neau nous emmène en Patagonie à la rencontre des habitants d’Isla Navarino, ultime ile chilienne habitée avant le Cap Horn.

Ravitaillé seulement par un ferry hebdomadaire, la bourgade de Puerto Williams connait l’isolement et ses habitants une importante solidarité. Lors d’un trek avec leurs toiles de tentes, Gilles, Cécile et leurs deux adolescents essuient une tempête de neige qui illustre les caprices de la météorologie aux portes de l’Antarctique. Leurs marches les mènent aux glaciers qui font la renommée de ces régions australes, ainsi qu’à la découverte de la faune et la flore endémiques. En participant aux activités des membres de la fondation Kau Yak d’Ushuaia, accueillant des adolescents handicapés, les Neau abordent une partie inconnue de la mythique ville du Bout du Monde.

09 Novembre

L'Ethiopie du bout de mon pinceau

Philippe Bichon

Photos, croquis, aquarelles et musique transportent  sur les pas du globecroqueur et offre un regard sur ce pays au-delà des clichés et des idées reçues.

Après l'Iran et le Yémen, Philippe Bichon vous propose de traverser la mer Rouge pour découvrir l'Ethiopie du bout de son pinceau avec un diaporam’oud : diaporama commenté en direct sur fond de sonorités orientales, jouées en direct sur son oud.
En découvrant à l’Est Harar la musulmane, l’auteur retrouve l’ambiance de ses escapades au Yémen. C’est en parcourant la route historique du Nord que se révèle l’Abyssinie des hauts plateaux avec en point d’orgue, Lalibela et ses églises monolithes enterrées. Le dessin sur le vif fait naître de bien belles rencontres dévoilant toute l’hospitalité de ce peuple digne et fier de son histoire.
Le carnet de route Ethiopie a reçu le prix Pierre Loti en 2015.

14 Décembre

1000 km à la rame sur le Zambèze

Sophie de Courtivron

En route pour l’Afrique au fil de l’eau avec un film aux sensations vraies.

En octobre-novembre 2012, Sophie de Courtivron et Christophe Saint-Joanis ont parcouru 1000 km en canoë gonflable biplace sur le fleuve Zambèze. Ils ont ainsi pagayé cinq semaines, en Zambie, jusqu’aux fameuses chutes Victoria, but de leur périple. Cette partie nord du fleuve est très peu explorée ; ils ont rencontré les nombreuses tribus qui tirent leur subsistance du fleuve (notamment les Lozis, peuple semi-nomade qui revendique l’indépendance), côtoyé une faune locale pas toujours accueillante (hippopotames, crocodiles…), traversé des paysages variés (forêt luxuriante, plaine inondable désertique…), et affronté quelques rapides pas piqués des vers…